La Peau

L'influence de la peau est trop souvent négligée en posturologie

LA PEAU:

« avoir les nerfs à fleur de peau »….ou de cicatrice

Ci contre on peut voir que la peau est commandée par segment et que chaque couleur correspond à un nerf.

Ce nerf est le même qui commande les muscles et la douleur.

Si une cicatrice vient entailler la peau sur plusieurs couleurs, alors par voies réflexes, des contractures peuvent apparaitre sur les  muscles.

Il est donc parfois indispensable de traiter les cicatrices pour corriger la posture. En effet elles peuvent ralentir fortement la rééducation posturale et maintenir les asymétries corporelles.

Il existe peu de rapport entre la taille et l’apparence d’une cicatrice et sa toxicité. Bien que les grosses cicatrices rétractées soient souvent pathologiques , certaines petites cicatrices sont aussi dangereuses car beaucoup plus discrètes. Par exemple la cicatrice de l’ancien vaccin BCG (que tous avons oublié 🙂 )  est parfois redoutable et peut participer au maintien d’une tendinite de l’épaule par exemple!


Divers moyens existent : étirements et massages aux huiles essentielles, ondes de choc, traitement au laser, infiltration ou neural-thérapie pour les plus graves.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *